Je vous présente le téléfilm La Main du Mal

Ce téléfilm drame policier « la Main du mal » est le remake de la fiction britannique « The Escape Artist » connu également sous le nom de « Perfect crime ». La similarité entre la version britannique et française est frappante. Tandis que l’intrigue anglaise répartie en trois épisodes d’une heure n’a pas de suite alors que la version française est divisée en 2 parties d’une durée de 90 mn chacune. Interprété par Gregory Fitoussi, Melanie Doutey, Elodie Frégée, Jeoy Starr, le premier épisode de la série ne manque pas d’intérêts. Cette fiction made in France est à l’honneur sur TF1 avec d’autres téléfilms français comme «L’emprise », « La mystère du lac » etc.

Présentation de la Main du Mal

Thomas Schaffner est un brillant avocat du barreau qui pense que chacun a le droit d’être défendu, mêmes le pire des hommes malhonnêtes. C’est pour ce qu’il a plaidé en faveur d’un meurtrier qui a descendu atrocement une femme. Cet assassin du nom de Follet (alias Joey Starr) a ensuite obtenu sa liberté, mais l’avocat refuse de lui serrer la main car il est dégoûté par la cruauté de son client. Follet, se sentant froissé décide de se venger sur la femme de l’avocat. Un implacable engrenage s’ensuit. Dans le deuxième épisode du film, détruit et seul avec son fils, Thomas prépare l’accusation de Follet en collaboration avec ses collègues et amis Lucien Smadja et Dany Marcoux. Le sadique meurtrier a en effet tué sa femme. L’acteur qui joue le rôle d’avocate dans la deuxième partie est Mélanie Doutey. Mais l’assassin a trouvé habilement un alibi solide auprès d’une femme qui est sous sa dépendance. Follet est de nouveau libéré. A partir de là, Thomas Schaffner considère qu’il doit prendre en main la situation. En mettant à l’abri son fils, il décide de mettre en exécution un plan diabolique. Car il n’accepte pas que les criminels soient impunis.

Critique du film

La Main de Mal est une sorte de thriller accompagné par un casting trois étoiles. Cette distinction est due à quelques éléments incohérents ou non maîtrisés du scénario. Mais l’intérêt de ce téléfilm repose essentiellement sur son côté psychologique. L’affrontement entre le personnage de Thomas Schaffner et le meurtrier. Les acteurs ont bien interprété la fiction avec Joey Starr, le meurtrier inquiétant et l’implacable avocat Thomas Schaffner (alias Grégory Fitoussi). L’adaptation du téléfilm anglais est assez convaincante sauf quelques contenus mal approfondis du scénario. Par ailleurs, si la deuxième partie n’a pas joué la carte d’originalité, les téléspectateurs se réjouissent des rebondissements jusqu’à la fin. On ne se demandait si l’avocat aurait le dessus sur l’assassin et qu’il sortira de ses griffes. Le suspense est également au rendez-vous. Ce film La Main du Mal a ainsi le mérite de faire ressortir les lacunes du système judiciaire et de la ligne qui s’installe entre le légal et l’illégal. Un film absolument à voir pour les grisés des films d’action américaines.

Articles récents

Commentaires récents

    Les commentaires sont fermés.