Voyage entre filles aux Philippines

Le mois d’avril de l’an dernier, nous étions trois filles à visiter les Philippines pendant 2 semaines. Le séjour était magnifique. Nous n’avions jamais été témoins de vol ou de situation à risques malgré les recommandations de l’ambassade française. D’ailleurs, j’ai des excellents souvenirs de ce pays dont j’aimerais partager dans cet article. Plages, trekkings, cascades, visite des îles… les deux semaines sont bien insuffisantes.

L’île de Palawan

Notre premier programme, c’est de profiter des lagons paradisiaques. On a vu que cette île et ses alentours sont à ne pas manquer pour ses lagons aux eaux cristallines et nous n’étions pas déçues. Pendant la première semaine, c’était la visite de Puerto Princessa, l’incontournable El Nido, l’archipel de Bacuit et le splendide Coron. Les Philippins sont des gens serviables, sympathiques même s’ils ne sont pas très ouverts aux touristes. Ils ont trouvé un moyen peu cher pour nous aider à explorer les îles de l’archipel. Coron au nord est un véritable paradis qui nous coupe du reste du monde avec son décor majestueux. Ses fonds marins figurent parmi les plus riches de la planète. Nous y avions fait la plongée sous-marine pour une quarantaine d’euros les deux plongées. El Nido est aussi bien agréable, bien qu’il soit assez difficile d’accès. L’archipel de Bacuit est également incontournable avec ses falaises spectaculaires, sa jungle luxuriante. Et bien que l’inexistence d’internet puisse être un handicap pour nous, car nous ne pouvions pas envoyer des photos, chatter avec la famille dans ce coin perdu, l’ennui n’était pas au rendez-vous.

Boracay

Une autre île paradisiaque enfouie sous les tropiques, entre la mer de Chine et la Pacifique. Il y a encore évidemment des plages à l’eau turquoise et ce qui nous fascine encore, c’est la diversité de faune et flore. L’île est pourtant peu conservée de l’afflux des touristes. La beauté naturelle de l’île est presque détruite pour le plaisir des investisseurs et des touristes qui prisent ce coin. Dans le nord de Luzon, nous avions fait un trekking à la découverte des volcans, des grottes, des forêts luxuriantes mais aussi des rizières en terrasse qui caractérisent ces îles. C’était aussi un véritable plaisir de découvrir la variété de cultures de cet archipel de Malaisie, ses dialectes et ses coutumes. Les coutumes dont nous avions découvert à l’île de Palawan diffèrent de celles de cette île.

Manille

Enfin, pour les deux derniers jours de notre séjour, nous l’avions passé dans la capitale. Un autre endroit comme Dumaguete ou Bohol est plus conseillé si vous souhaitez visiter une ville plus attrayante. Mais comme le temps nous manquait, nous n’avions pas le choix. La ville est surpeuplée et le trafic de voitures produit un bruit infernal. Très différente de l’atmosphère calme et sereine de l’île de Palawan, la pauvreté sévit. Nous avions vu des enfants qui prennent une douche sur le trottoir (nous avions bien ri). En outre, il n’y a que très peu de sites d’intérêt culturel. Mais nous avions quand même clôturé notre séjour en beauté en assistant à une fête dans la ville.

Philippines-voyage

Articles récents

Commentaires récents

    Les commentaires sont fermés.